Le Petit Carnet Bleu

Le quotidien d’une soignante se trouve bouleversé quand elle passe « de l’autre côté ». Suite à un burn out et une tentative de suicide, elle se retrouve à l’hopital en psychiatrie. Elle doit peu à peu laisser tomber son masque d’infirmière et ses réflexes professionnels pour s’intégrer parmi les patients. Ainsi débute un long combat contre soi-même.

Ce roman est écrit à la façon d’un journal intime, avec date et décompte des jours. Il s’inspire de faits réels , même s’il reste une fiction. A savoir que les prénoms des personnages ont été modifiés.

J’avoue que ce court roman est différent de ce à quoi je m’attendais. Il dépeint par petites touches un quotidien touchant et bouleversant. Il balaie un grand coup les préjugés qu’on pourrait avoir sur l’hopital psychiatrique et ses personnes internées.
Les textes sont courts, incisifs, mais bourrés de sentiments. Au côté de l’héroine, nous allons ressentir tristesse, joie, inspiration, angoisse… Une tranche de vie poignante qui reste malgré tout positive, résonnant grandement avec le contexte sanitaire et psychologique actuel en France.

Informations supplémentaires : Le Petit Carnet Bleu de Noëlie Bourgeois – éditions Baudelaire – 13 euros – publié en mars 2021

30 réflexions au sujet de « Le Petit Carnet Bleu »

  1. Bonjour Virginie.
    C’est marrant, j’ai fait le chemin inverse. J’ai fait un burn-out avec anorexie et tout ce qui va avec en décembre 2001. J’ai été souvent internée volontairement d’ailleurs. L’hôpital psychiatrique, l’asile vraiment, est un univers étrange. Mais j’ai refusé les cliniques privées.
    Sortie d’affaire, j’ai repris mes études. Psychologie, puis Éthologie après un exile en Ardèche il y a 11 ans.
    J’aurais pu écrire mon histoire 😉.
    Je te souhaite une excellente journée.
    A bientôt

    Aimé par 1 personne

  2. Coucou Virginie ! 🙂
    Merci beaucoup pour cette mise en avant d’un livre qui me parle d’autant plus que je connais pour l’avoir vécu de l’intérieur…
    Je ne le lirais donc pas car c’est un sujet malgré tout encore très sensible pour moi, même si cela remonte à presque une vingtaine d’années.
    Gros bisou et bonne journée ma Virgine, et j’espère que tu vas bien ❤
    Nathalie

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.